24 janvier 2010

Un samedi soir... à Dijon

Hier soir, j'ai retrouvé Christine, l'amie qui a eu 40 ans le 9/1/10 (voir mon billet ici) et que je n'avais pas revue depuis un petit moment! Enfin une date commune trouvée dans nos agendas bien remplis pour lui souhaiter un joyeux anniversaire!

Pour commencer, nous sommes allées au cinéma voir "Une petite zone de turbulences", adaptation du roman de Mark Haddon "Une situation légèrement délicate". Un livre que j'avais d'ailleurs lu il y a environ 2 ans... et dont j'avais oublié l'existence!

IMGP2248

Le premier roman de M.Haddon "Le bizarre incident du chien pendant la nuit" m'avait plu par son originalité (l'enquête d'un garçon de 15 ans pour tenter de retrouver l'assassin du chien de sa voisine). Le second, "Une situation légèrement délicate", a perdu le style si original, surprenant du premier. Un roman simple, agréable à lire.

Le film, comme le livre, ne restera sans doute pas gravé dans ma mémoire mais nous avons tout de même passé un agréable moment.

De bons dialogues (écrits par Michel Blanc), des répliques bien trouvées, des moments d'humour et d'émotion, un bon casting: Michel Blanc, Miou-Miou, Gilles Lellouche... mais quelques longueurs, lourdeurs.

On finit tout de même par tomber sous le charme de cette famille en pleine zone de turbulences.

Lilouhane_titre

Place du marché, 10 rue Quentin Dijon

Ensuite, nous avons dîné dans un autre de mes restaurants "coup de coeur". Ouvert en 2005, Lilouhane (contraction des prénoms des 2 enfants de la famille: Lilou et Louhane) m'apporte toujours autant de satisfactions. Jamais déçue, je ne m'en lasse pas!

Une carte séduisante, des présentations soignées, des créations originales, des mets savoureux. Plaisir des yeux et des papilles!

Seul regret: la carte des vins un peu trop restreinte surtout pour les vins au verre. Dommage pour un restaurant qui se situe dans la capitale de la bourgogne!

Lilouhane_mise_en_bouche

Mise en bouche, velouté de céleri

Lilouhane_plat

Dos de cabillaud rôti, crumble de parmesan et sa tuile, chutney de tomates et écrasée de pommes de terre à l'huile d'olive

Lilouhane_dessert

Poires en crumble beurre demi-sel et spéculoos, glace à la cannelle

Lilouhane_dessert_Christine

Mi-cuit au chocolat, coulis de framboises et brochette de chamallows.

Une brochette de bonbons rien que pour Christine qui avait choisi "la soupe de chocolat, oranges confites et brochette de chamalllows" malheureusement écoulée! D'autres gourmands étaient passés avant nous!

Comme toujours, lorsque je mange de bonnes choses, je n'ai qu'une envie: essayer de les reproduire! Je garde donc l'idée d'un crumble beurre demi-sel et spéculoos et d'un poisson en crumble de parmesan ou autre! Je vous tiendrai au courant!

Merci Christine pour cette agréable soirée.

Et j'espère que nous trouverons prochainement une autre date pour, à mon tour, t'inviter à découvrir une autre table!

Edit 2011: à mon grand regret Lilouhane a fermé ses portes pour laisser place à un autre restaurant, un autre chef, une autre carte que je n'ai pas encore testés.

Posté par creationsdemarjo à 13:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


23 janvier 2010

Raclette au morbier

Raclette_morbier_3

En 2008, lors d'un week-end "détente" à Salins-les-Bains (Jura), j'ai savouré les bienfaits des thermes mais aussi les plaisirs de la table "Franc-Comtoise".

J'ai ainsi découvert que le morbier était utilisé pour la raclette. Je suis donc rentrée, entre autres, avec mon morceau de morbier pour tester cette spécialité. Et depuis, ce fromage est devenu indispensable pour faire une bonne raclette!

Le morbier (à gauche sur la photo) est un fromage jurassien au lait de vache, à pâte pressée non cuite. Une fine couche de cendre en son centre le caractérise. Au 19ème siècle, lorsqu'il ne restait plus assez de lait pour fabriquer le comté, les fermiers réservaient le lait caillé de la traite du matin dans une cuve et le recouvraient de cendre pour le protéger. Ils rajoutaient le lait caillé de la traite du soir et obtenaient ainsi un fromage à la raie cendrée.

Pour plus d'informations et des idées recettes c'est ici

Hier, entre filles (et leurs enfants dont un bébé à venir), nous avons organisé une soirée raclette. Classique et au morbier. Conviviale et chaleureuse. Un vrai plaisir de nous retrouver autour de cette bonne raclette. Merci les filles!

Et j'ai ainsi pu me remémorer cet agréable week-end jurassien.

La cuisine a ce merveilleux pouvoir de nous rappeler de nombreux souvenirs et de nous faire revivre ces moments de bonheur partagés. Nos petites madeleines de Proust!

Raclette_morbier

Posté par creationsdemarjo à 14:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

22 janvier 2010

Gelée de coings aux épices de Noël

IMGP0389

Quelle drôle d'idée de vous parler de coings alors que ce n'est plus la saison! Que je vous explique... Hier soir, invitée à un apéritif dînatoire entre amis, j'ai offert des confitures "Fées Mains" dont cette gelée de coings aux épices de Noël confectionnée en novembre.

En ce moment, vous pouvez remplacer les coings par des pommes voire un mélange de poires et de pommes et réaliser, sur le même principe, une gelée aux épices.

Et encore merci Françoise d'avoir pensé à moi et de m'avoir offert des coings de votre jardin pour confectionner des gelées mais aussi de la compote et des pâtes de coings.

Gelée de coings aux épices de Noël:

Les ingrédients: 1,5Kg de coings - eau - 850g de sucre cristallisé - 1 citron - 1 bâton de cannelle - 2 clous de girofle - 2 étoiles de badiane ou, à défaut, remplacer les épices par 2 pointes de couteau d'épices moulus pour pain d'épices.

Pour faire mes confitures, j'utilise un thermomètre à sucre ou un thermosonde bien plus pratique (Celui trouvé chez Ikéa convient parfaitement)

Avant de réaliser mes confitures, je stérilise les pots en les plongeant quelques minutes dans l'eau bouillante.

Le jus de coings: Essuyer les coings avec un linge pour ôter le duvet. Les passer sous l'eau et enlever la queue des coings. Couper les coings en morceaux (tout en gardant les pépins et la peau) et les déposer dans une casserole.

Couvrir d'eau et porter à ébullition. Laisser cuire à feu doux environ 1 heure en remuant régulièrement. Les coings doivent devenir tendres.

Verser le contenu de la casserole dans un chinois pour recueillir le jus. Filtrer ensuite ce jus à l'étamine préalablement mouillée et essorée.

Laisser reposer le jus une nuit au réfrigérateur.

Avec les coings restants, vous pouvez faire:

-une compote de coings: passer au moulin à légumes les coings épluchés en ayant pris soin d'ôter les pépins et parties dures, sucrer à votre goût et ajouter éventuellement de la cannelle en poudre ou autres épices.

-des pâtes de coings: passer au moulin à légumes les coings épluchés en ayant pris soin d'ôter les pépins et parties dures. Peser la pulpe obtenue. Verser cette pulpe et 80% de son poids en sucre dans une casserole. Faire chauffer à feu doux et remuer jusqu'à ce que le liquide contenu soit évaporé. La pâte est cuite lorsque l'on voit, en remuant, le fond de la casserole. Verser la pâte dans un plat. La pâte de coings doit faire environ 1cm d'épaisseur. Laisser sécher et retourner la pâte de coings. Lorsqu'elle est bien séche, la découper en carrés.

La gelée: Verser dans une casserole 1 litre de jus de coings, 850g de sucre cristallisé, le jus d'un citron et les épices.

Porter à ébullition, écumer si besoin. Remuer régulièrement. Le thermomètre à sucre doit afficher 105°C pour obtenir la bonne consistance de confiture. En l'absence de thermomètre, vérifier la nappe c'est-à-dire la consistance de la gelée en versant quelques gouttes sur une assiette froide.

Mettre la gelée en pots et couvrir aussitôt. Si vous utilisez des pots avec un couvercle à vis, retourner le pot.

IMGP0402IMGP2179

Pour Caroline qui nous a si bien reçus hier soir et avait préparé plein de bonnes choses

Merci pour ce bon moment partagé et bonne dégustation de confitures.

Posté par creationsdemarjo à 08:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 janvier 2010

Tarte aux poireaux et au chèvre

Tarte_poireaux

Encore du fromage de chèvre! Mais je l'aime tant! Frais avec du bon pain et une pointe de confiture de figues. Sec ou mi-sec pour les cakes, tartes ou le fameux "chèvre rôti au miel" (voir mon billet du 13/1/10)

Tarte aux poireaux et au chèvre:

Les ingrédients: 200g de farine - huile d'olive - sel - poivre - eau - 1kg de poireaux - 1 jaune d'oeuf - 15cl de crème fraîche - 1 crottin de chèvre

La pâte brisée: Dans un saladier, mélanger la farine, une pincée de sel et 2CàS d'huile d'olive. Ajouter progressivement de l'eau jusqu'à l'obtention d'une pâte. Pétrir cette pâte, former une boule et la laisser reposer.

La tarte: Couper les extrémités des poireaux de façon à ne garder que les blancs de poireaux et une partie du vert. Oter les premières feuilles des poireaux. Fendre les poireaux dans la longueur et les nettoyer. Couper les poireaux en tronçons.

Dans une casserole, faire suer, à feu doux, les poireaux dans un peu d'huile d'olive.

Abaisser la pâte brisée et foncer un moule à tarte. Piquer la pâte à l'aide d'une fourchette.

Préchauffer le four à 180°C.

Mélanger dans un bol le jaune d'oeuf et la crème fraîche. Saler, poivrer.

Répartir les poireaux sur le fond de tarte. Parsemer des copeaux de chèvre et verser le mélange oeuf-crème.

Enfourner environ 25mn.

Tarte_poireaux_ch_vre

Posté par creationsdemarjo à 07:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 janvier 2010

Emincé de volaille au lait de coco et curry

IMGP2167

La douceur du lait de coco, sa petite note sucrée, son onctuosité accompagnent à merveille certains poissons, crustacés ou volailles et offrent une touche d'exotisme bienvenue dans la grisaille de l'hiver.

La cuisine au lait de coco me fait personnellement penser à l'Asie. Un continent que j'aimerais tant découvrir: Vietnam, Philippines, Thaïlande, Sri Lanka... Une belle occasion de rêver à de prochaines destinations lointaines. Evasion garantie!

Emincé de volaille au lait de coco et curry:

Les ingrédients pour 4 personnes: 500g de filet de dinde ou poulet - 20cl de lait de coco - 1 échalote - 1 CàS d'huile d'olive - curry en poudre - sel - poivre

Emincer les filets de volaille. Peler et émincer l'échalote.

Dans une casserole, faire chauffer l'huile d'olive et faire revenir l'échalote émincée. Réserver. Faire revenir les morceaux de volaille, saler, poivrer et ajouter l'échalote. Verser le lait de coco et ajouter une pincée de curry en poudre. Couvrir et laisser mijoter à feu doux environ 10mn.

Vous pouvez ajouter des crevettes ou remplacer la volaille par des crevettes.

Eminc__volaille_coco_curry_2

Posté par creationsdemarjo à 07:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 janvier 2010

Pause déjeuner gourmande

Titre_le_Sauvage

Hier, j'ai déjeuné dans l'un de mes restaurants "coup de coeur". Le Sauvage, ancien relais de poste du 15ème Siècle, est situé au centre de Dijon dans une jolie cour pavée avec des vignes grimpantes. Un petit air de campagne en pleine ville. L'été, lorsque je déjeune ou dîne dans cette cour, j'oublie que je suis en ville.

A l'intérieur, une décoration sobre et chaleureuse refaite en 2008 (adieu côté rustique un peu trop austère!). Une immense cheminée d'époque où sont grillés viandes et poissons devant nous. Une équipe sympathique, un service attentionné, des présentations soignées, des mets savoureux et une carte des vins impressionnante.

Un agréable moment que je souhaite vous faire partager. 

Entr_e_Oeufs_meurette_Sauvage

Les oeufs en meurette au vin rouge, fine tranche de lard grillé et triangle de feuille de brick épicé.

Plat_Sandre_Sauvage

Le sandre et sa sauce au beurre blanc, pomme de terre cuite sous la cendre accompagnée de lardons et champignons et petite casserole de purée de céleri.

Et avec tout ça, plus de place pour un dessert!

Mais comme toujours, je quitte ce restaurant avec une envie ou plus exactement deux! Y retourner et me lancer dans la réalisation des oeufs en meurette, spécialité bourguignonne. Des oeufs pochés accompagnés d'une sauce composée de vin, lardons, échalottes, champignons et croutons. Trop bon! 

Plaque_entr_e_Sauvage_2  Salle_sauvage  Cour_Sauvage_2

Le Sauvage, 64 rue Monge à Dijon

Menu déjeuner:

16€ entrée + plat ou plat + dessert

19€ entrée + plat + dessert

Posté par creationsdemarjo à 08:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

18 janvier 2010

Pizza des années collège

Pizza_2

Enfant, j'ai eu la chance de partir très souvent en vacances en Italie. La mer, la plage, les chaussures made in Italy, les glaces aux multiples parfums, les pâtes à toutes les sauces et les pizzas! Déjà petite, je savais apprécier les bonnes choses! Le soir, au restaurant, je restais admirative devant ces pizzaiolo qui faisaient voler la pâte pour lui donner une belle forme et qui confectionnaient en 2 temps 3 mouvements de délicieuses pizzas.

Uu jour, lors d'un cours de cuisine au collège, j'ai appris à faire une pizza. J'étais ravie et très fière de rentrer à la maison avec ma pizza. Je n'avais qu'une hâte, la déguster en famille! Et quel plaisir de voir mes proches l'apprécier en me complimentant!   

Pizza:

Les ingrédients: 250g de farine - 14g de levure fraîche de boulanger - sel - eau - pulpe de tomates - jambon - mozzarella di bufala - olives - herbes de provence

L'été, avec les bonnes tomates de saison, je réalise une sauce tomates "Fées Mains", base de toute pizza.

Sauce tomates "Fées Mains": Emonder 5 tomates: les plonger 1mn dans l'eau bouillante puis dans l'eau froide et les peler. Les couper en petits dés. Faire revenir dans l'huile d'olive 1 oignon émincé puis ajouter les dés de tomates et des herbes de provence. Laisser réduire à feu doux en remuant régulièrement. Saler.

Pâte à pain: Emietter la levure fraîche de boulanger dans un peu d'eau tiède. Mélanger et laisser reposer quelques minutes. Dans un saladier, mélanger la farine et une pincée de sel et ajouter la levure. Mélanger et petit à petit ajouter de l'eau jusqu'à l'obtention d'une belle pâte. Pétrir la pâte puis la couvrir d'un linge et la laisser lever à température ambiante (minimum 1h).

Pizza: Préchauffer le four à 220°C. Etaler la pâte à pain de préférence à la main... comme les vrais! Recouvrir la pâte à pizza de sauce tomates et garnir de jambon, mozzarella, olives et herbes de provence. Enfourner 15 à 20mn.

Pour la garniture, écoutez vos envies et laissez faire votre imagination!

Pizza_5

Posté par creationsdemarjo à 07:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 janvier 2010

Jus de fruits "souvenir de Martinique"

Jus_de_fruits_goyave_4

Le dimanche matin, j'apprécie tout particulièrement la réalisation de jus de fruits "Fées Mains" pour le petit-déjeuner. De mon séjour en Martinique, voilà tout juste un an, je garde, entre autres, le souvenir de ce savoureux cocktail dégusté sur une plage de rêve!

Imaginez: le soleil, la mer, le sable blanc, les cocotiers et un étal de fruits bien achalandé (bananes, goyaves, noix de coco, ananas, mangues...) pour choisir les composants de votre cocktail. Et, plaisir suprême, savourer ce délicieux cocktail dans un décor paradisiaque!

Jus de fruits "souvenir de Martinique":

Les ingrédients: 50cl de jus de goyave - 1 banane - 200g d'ananas frais ou surgelé - 1 citron vert

Presser le citron vert et verser le jus dans un blender.

Couper la banane et l'ananas en morceaux et les déposer dans le blender.

Ajouter le jus de goyave et mixer.

Ce jus peut se conserver 24h au réfrigérateur... histoire de faire durer le plaisir!

IMGP1022bis

Plage des Salines Martinique

Ne reste plus qu'à fermer les yeux et s'imaginer sur cette plage de rêve!

Posté par creationsdemarjo à 11:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 janvier 2010

Les cadeaux de naissance de Bébé Jules - The End

Nid_d_ange___chouette_2

Après le bavoir et la couverture (billet du 6/1/10), le tee-shirt customisé (billet du 8/1/10) et la chouette doudou (billet du 12/1/10), voici le nid d'ange "Fées Mains" de Bébé Jules.

Un petit nid douillet bien pratique pour envelopper Bébé Jules de tendresse et de chaleur à la maison ou en promenade.

Fais de beaux rêves petit ange.

Le nid d'ange:

Pour sa réalisation, il faut:

-50cm de tissu en 140cm de large en évitant les tissus à motifs avec un sens à respecter car la largeur du tissu deviendra la hauteur du nid d'ange.

-50cm de polaire en 150cm de large (10cm en plus pour faire le revers)

-45cm de molleton en ouate synthétique en 140cm de large.

-3m80 de ruban en 1,5 à 2cm de largeur et non glissant pour que les flots tiennent.

-3 boutons facultatifs pour le revers.

-Fil, aiguille et machine à coudre.

Couper 14 morceaux de ruban de 25cm. Il restera 30cm pour le flot du revers.

Superposer le tissu et la polaire endroit contre endroit. La polaire dépassant de 10cm. Vous obtenez ainsi la base du nid d'ange: un rectangle de 50cm de largeur et 140cm de longueur avec 10cm de polaire dépassant vers le bas.

Nous appellerons le haut du nid d'ange la partie correspondant aux 2 tissus superposés à même niveau avec une largeur de 50cm.

Nous appellerons le bas du nid d'ange la partie correspondant aux 2 tissus superposés mais avec la polaire qui dépasse de 10cm avec une largeur de 50cm.

Sur la partie haute du nid d'ange, glisser 4 rubans de 25cm entre le tissu et la polaire et ce de façon symétrique. 2 rubans quasiment côte à côte au centre de la largeur et 1 ruban à chaque extrémité (à environ 2,5cm du bord pour les coutures) à égale distance du centre. Les 2 rubans du centre et les 2 rubans de chaque extrémité devant se retrouver face à face pour être noués et former ainsi la capuche du nid d'ange. Les épingler et coudre à la machine les 50cm de largeur de la partie haute du nid d'ange (tissu et polaire endroit contre endroit avec les 4 rubans insérés entre le tissu et la polaire).

Coudre ensuite la partie gauche du nid d'ange (140cm de longueur en laissant dépasser les 10cm de polaire).

Toujours avec le tissu et la polaire endroit contre endroit, rabattre les 2 angles de la partie haute du nid d'ange pour former la capuche. Plier en 2, dans la hauteur, la partie restante du nid d'ange. C'est à dire la partie basse du nid d'ange au niveau de la capuche. Vous aurez ainsi sur le dessus ce que nous appelerons la partie couverture du nid d'ange et en dessous ce que nous appelerons la partie couchage du nid d'ange.

Glisser 5 rubans de 25cm entre le tissu et la polaire de la partie couverture à égale distance en partant de chaque extrémité de la partie couverture. Les épingler.

Glisser ensuite 5 rubans de 25cm entre le tissu et la polaire de la partie couchage. Ils doivent se trouver face à face avec ceux de la partie couverture pour pouvoir être noués et fermer ainsi le nid d'ange. Les épingler.

Déplier la capuche, la partie couverture et coudre à la machine la partie droite du nid d'ange (tissu et polaire endroit contre endroit avec les rubans à l'intérieur; 140cm de longueur en laissant dépasser les 10cm de polaire).

Poser le molleton de ouate synthétique sur la polaire (qui est toujours à l'envers) et faire quelques points de couture sur le haut du nid d'ange pour que le molleton ne bouge pas.

Retourner tissu et polaire pour qu'ils soient à l'endroit avec le molleton à l'intérieur. Former le nid d'ange en rabattant les angles de la capuche et la partie couverture. Vérifier que les rubans de la capuche et du côté droit du nid d'ange sont bien face à face pour pouvoir les nouer.

Coudre à la main la partie couchage et la partie couverture à gauche du nid d'ange (à moins d'avoir une machine à coudre permettant de coudre autant d'épaisseur)

Faire quelques points à la main pour coudre le molleton et le tissu sur le haut de la partie couverture du nid d'ange. Ainsi, le molleton ne bougera pas. Rabattre la partie polaire pour former le revers du nid d'ange et le coudre à la main avec un petit flot et des boutons en bois.

En été, un nid d'ange plus léger pourra être réalisé avec un tissu en coton au lieu de la polaire et un molleton plus fin. La présence de molleton donne tout de même plus de tenue au nid d'ange.

Nid_d_ange_haut            Nid_d_ange___chouette

Posté par creationsdemarjo à 13:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

15 janvier 2010

"Bonne cuisine et bon vin, c'est le paradis sur terre" Henri IV

IMGP1980

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

 

Assez tardivement, à l'approche de la trentaine, j'ai commencé à m'intéresser aux vins, à la dégustation et aux associations mets et vins.

Mon installation dans cette belle région de bourgogne n'y est d'ailleurs certainement pas pour rien.

Tout naturellement, j'ai souhaité prendre des cours d'oenologie. Hier soir, pour joindre la pratique à la théorie, nous avons fait des dégustations à l'aveugle afin de travailler sur l'équilibre des vins.

Pour les vins blancs, les composants de l'équilibre sont le sucre et l'acidité. Sur un axe horizontal se trouve l'acidité de la moins existante à l'agressive et sur l'axe vertical se trouve le sucre du moins présent au pâteux. Un vin blanc équilibré se trouve au centre des deux axes.

Dégustation de 3 vins blancs à l'aveugle:

La première dégustation a fait ressortir la composante sucrée, la seconde l'acidité et enfin, la troisième une certaine agressivité, amertume et surtout un vin riche en alcool (15%).   

Pour les vins rouges, les composants de l'équilibre sont le sucre, l'acidité et l'astringence. Trois axes qui partent en étoile: l'axe qui part du centre vers le bas à droite représente le sucre; l'axe qui part du centre vers le bas à gauche représente l'acidité et enfin l'axe qui part du centre vers le haut représente l'astringence. Un vin rouge équilibré se situe vers le centre, point de départ des trois axes. 

Dégustation de 3 vins rouges à l'aveugle:

La première dégustation a surtout fait ressortir l'astringence, l'amertume. La seconde, l'acidité et enfin, la troisième, nous a fait découvrir un vin plus équilibré. Vin qui, à notre grande surprise, était un vin californien.

Mon favori, également très apprécié du groupe, est le premier vin que nous avons dégusté. A savoir le Bordeaux Cadillac dont j'ai photographié l'étiquette (environ 5€). Nous avons imaginé l'associer à du foie gras, une tarte aux pommes ou aux mirabelles. Du coup, j'ai bien envie de faire une tarte aux pommes... et de trouver ce Cadillac. A suivre dans un prochain billet.

 

Posté par creationsdemarjo à 13:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,